Relation d'aide

 

Cette section présente une vue d'ensemble du parcours d'une personne victime ou survivante d'agression sexuelle qui souhaite entreprendre ou poursuivre une relation d'aide auprès de ressources spécialisées.

La relation d'aide se définit comme une relation où la personne aidante, sur la base de ses compétences, invite la personne aidée à comprendre ses propres difficultés et à progresser dans la recherche de solutions. La relation d'aide est basée sur le respect, le non-jugement et l'empathie. Son objectif consiste à amener la personne à s'exprimer, à ventiler et à comprendre les causes et les conséquences de ce qu'elle vit, et ce, en poursuivant le but ultime de reprise de contrôle sur sa vie.

Plusieurs courants et approches existent en matière de relation d'aide et il est impossible de tous les passer en revue ici. Cependant, le contenu qui suit présente quelques principes de base qui s'appliquent dans le cas d'agression sexuelle. Ces derniers permettent aux intervenantes et intervenants de bien réagir lors du dévoilement d'une agression sexuelle, de soutenir les victimes dans la mesure de leurs capacités et, finalement, de les orienter de manière adéquate vers les ressources appropriées.

Il va sans dire que plusieurs situations complexes nécessitent une formation approfondie, par exemple l'aide aux personnes souffrant de stress post-traumatique, de troubles de santé mentale ou de dépendances à certaines drogues. Il en est de même dans les cas d'agression sexuelle. Pour cette raison, des ressources se sont spécialisées et travaillent exclusivement auprès des femmes, des hommes et des enfants ayant vécu une agression sexuelle ou des abus sexuels.

Pour qu'une relation d'aide soit bénéfique, l'intervenante ou l'intervenant doit adopter une attitude permettant de créer un lien de confiance. Bien que chaque cas soit unique, et qu'il présente ses particularités, certaines réactions lors du dévoilement d'une agression sexuelle peuvent être nuisibles tandis que d'autres, au contraire, peuvent aider la personne à s'exprimer et à amorcer l'échange.
 

Saviez-vous que - question mark-balloon_green.pngSaviez-vous que?

Parler d'une agression sexuelle peut s'avérer très difficile et éprouvant. Malgré cela, en parler représente une étape importante de la guérison. Lors de l'intervention, il importe donc de savoir comment réagir au moment d'un dévoilement.

La victime peut avoir tenté à plusieurs reprises de dévoiler l'agression à différentes personnes de son entourage. Malheureusement les mythes et les préjugés à propos des victimes d'agression sexuelle et des agresseurs sexuels sont nombreux et tenaces et représentent bien souvent des obstacles au dévoilement. Certaines personnes peuvent mal réagir, par exemple ne pas croire la victime ou tenter de dédramatiser la situation, ce qui ajoute à la souffrance de la victime qu'elle soit une enfant ou une adulte.

Des études démontrent que les enfants dévoilent les agressions à maintes reprises avant qu'un adulte entreprenne des démarches de protection. Les intervenantes et les intervenants doivent être à l'écoute lors d'un dévoilement. Il importe alors de ne pas juger, de ne pas ignorer et de ne pas se défiler.

Développement web : ViGlob